Afrique   -   Amir enterre le rap béninois - "C’est déjà fait" (Décryptage partie 2)
30
Jul 2018
Posté par Ariel Mittag   -   dans Afrique   -   4 commentaires

Les prises des caméras de Médus’art dans la vidéo de "C’est déjà fait" ne laissent aucun doute : Amir El Presidente a enterré le rap béninois et a même assisté à ses funérailles.

Le message qui s’en dégage est clair. A l’en croire, nous n’aurons plus jamais un rappeur tel que lui au Bénin. Messieurs, le rap expire au Bénin à la fin 2018 ! C’est du moins ce que pense Amir. Or puisque sortira son album, il semble se présenter comme le dernier chevalier du rap dans le pays. On comprend qu’il s’auto proclame président, mais de là à être le dernier chevalier…

Dernier chevalier d’accord. Mais prêtre d’abord. En effet, un rituel a lieu dans le clip et Amir en serait le prêtre, le « béni des dieux », qui officie l’hospice. On le voit bien : seul vêtu d’une toge rouge au milieu de « disciples » vêtus de noir. Et, à la troisième minute du clip, un « disciple » lui baise la main (03min 15). Or à qui baise-t-on la main ? Au roi, au prêtre… au maitre de cérémonie (MC).

Oui au MC comme les MC du rap ; comme les MC des soirées et compétitions rap. Ainsi Amir se présente à la fois comme étant le prophète, le prêtre et le Maitre de Cérémonie du rap béninois. Puisque tous ses attributs interviennent après la séparation d’avec Anouar, une question se pose : Amir n’aurait-il pas (toujours) souhaité le départ de Anouar ?

En tant que président, il prononce un discours à la fin du clip. La messe étant dite, il pointe du doigt les rappeurs béninois qui basculent vers la tendance. D’après lui, à cette allure, le rap aura tôt fait de disparaitre. Mais alors s’il enterre déjà le rap, pourquoi demander aux rappeurs de faire du vrai hip-hop ? Contradiction ?



Lu 746 fois
  



4 commentaires

  1. Don oriolaire
    2018-08-10 13:20:19

    Mdr.Lequel de ses sons rivaliser avec Tom et Jerry de Jay killah.a t'il été mieux que adn(sewedo)?

  2. Fiat lux
    2018-08-03 05:18:51

    Les rappeurs béninois qui n'osent plus rapper, cela est une réalité. Mais pourquoi? La réponse est simple : Ils n'ont plus rien à dire ,ils sont en forte pénurie d'inspiration. Alors autant virer dans la tendance pour continuer à manger(excusez moi le thème). Amir n'est pas non plus qualifié pour faire l'enterrement du rap béninois. Il est rappeur tout court . Mais on ignore tous au fond pourquoi Mr Amir se nomme "El presidente" sinon personnellement Anouar fut meilleur rappeur que lui en son temps à mon avis. Ils pensent qu'il est dernier chevalier juste parce que lorsque le chat s'absente , la souris n'a rien d'autre à faire que de danser.

  3. Jerko
    2018-08-01 04:03:43

    Amir doit se sentir bien seul dans ce rap game...A mon sens,il a raison de dire que le rap se meurt...jusqu'a present "notre monde" de Diamant noir le meilleur son de rap beninois...Aussi la plupart des rappeurs, contrairement a Amir, ne font pas d'efforts lyricalement...des textes sans punchlines, voire mediocre....Je respecte Amir pour ces textes,ses punchlines,et le flow...Parlant de rap, il reste indetroné

  4. Basta Lenfwre
    2018-07-30 16:15:22

    Contradiction , prétention et incohérence dans le développement de la thématique abordée. Désolé.

Poster un commentaire

Nom *
Email *
Commentaire *

DANS LA MEME CATEGORIE


Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
Powered by The Ring Concept
0:00
0:00