Afrique   -   Niyi Kosiberu manque sa chance avec Sessimè
15
Aou 2017
Posté par Ariel Mittag   -   dans Afrique   -   2 commentaires

C'est le récit de deux êtres humains de sexe opposés ayant enfoui dans les abysses de leur cœur des sentiments purs, mais pourtant interdits. C'est l'histoire de deux amoureux qui vivent leur love-story uniquement dans leurs rêves. C'est l'histoire de Niyi Kosiberu hésitant à faire le premier pas. Oui, c'est une histoire mise en image par Dhelili Films Company, mais c'est d'abord et avant tout une histoire que nous connaissons, vivons ou avons vécu.

Quel garçon n'a jamais subi les tourments d'un amour secret qu'il ne peut avouer ? Quel garçon n'a jamais tenté d'envoyer une lettre commençant par "À toi que j'aime..." ? En fait, à une époque où les SMS n'existaient point et les portables inaccessibles, ne sommes-nous pas tous devenus des secrétaires de nos cœurs ? Du coup, ''I love You (remix)" en devient une annale dans laquelle chacun baigne.

Or « en prenant la route de "si seulement", tu te retrouveras au village de "si je savais"» dit-on. Si seulement Niyi savait que Sessimè le porte (dans le clip) à un degré plus élevé que celui d'un frère ! Si seulement il avait tenté son coup ! Au fond qu'est ce qu'on a à perdre en révélant ses sentiments si, au final, en se taisant, l'on se donne des céphalées que même des comprimés de Doliprane ne pourraient soulager ?
La prochaine fois donc que vous aurez du kif pour quelqu'un, n'hésitez pas à le lui dire, car on ne sait jamais. En plus, si vous ne le faites pas, un occupant s'installera.

Dans le fond, il n'y a pas que le réalisme du visuel qui accroche, mais aussi la prod. On y retrouve un tintement des cordes de guitare accompagnées d'un enchaînement de rythmes de tam-tam sur lesquels Niyi et Sessimè enchaînent des rimes à la fois douces et profondes. Et que dire du métissage de couleurs dans la voix et la langue ? Le yoruba, le fon, le français et l'anglais sont tous conviés dans une ambiance bonne-enfant à la table ronde d'un morceau où s'exprime la quintessence nue d'une passion vive noyée dans la timidité des uns et la peur des autres. Par ci des « Kosiberu wè oun nó gni, oun djòlö nà dàwé (...) nan xó sica kpodo gan kpo kpò ná nan agban nouwé » ; par là des « Baby fais-moi des bisous, au réveil les matins, embrasse-moi ».

« Aimer n'est point un crime. Si tu aimes quelqu'un, aie le courage de le lui dire, car on ne sait jamais...» lit-on à la fin du visuel. Sachez retenir ces deux phrases résumant amplement "I Love You (remix)" puis, haut les cœurs, dites à la personne aimée ce que vous ressentez. Qui sait si ce n'est pas réciproque. Au moins vous aurez tenté le coup !

Lu 1388 fois
  



2 commentaires

  1. Marius gwadys
    2017-09-05 07:06:31

    waoh!! Trop instructif le clip.

  2. DIMON Romuald
    2017-08-29 16:25:18

    Un clip reussit à 100%

Poster un commentaire

Nom *
Email *
Commentaire *

DANS LA MEME CATEGORIE


Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
Powered by The Ring Concept
0:00
0:00