Interview   -   Interview de Black Monarc
19
Dec 2016
Posté par Djamile Mama Gao   -   dans Interview   -   1 commentaire

Samedi 24 Décembre ; au Jardin des Plantes Naturelles (Bénin, Porto-Novo), se tiendra la première édition du "Real Hip-Hop Never Die (R2HND)", comprenez "Le Vrai Hip-hop Ne Mourra Jamais" ; événement de mise en avant de la culture Hip Hop Béninoise dans la ville de Porto-Novo, prévu pour être un tremplin pour les artistes en plein essor.
En prélude, Volun Corp a interrogé l'un des initiateurs de l'événement : le jeune talentueux Black Monarc. Découvrez donc les motivations et spécificités de cette initiative !

Volun Corp : Commençons par présenter votre festival à ceux qui n'en savent encore rien ?

Black Monarc : Le Festival "Real Hip-Hop Never Die" se définit comme un creuset de convergence d'artistes issus de divers horizons pour rendre hommage à tous les vrais qui ont laissé d'une manière ou d'autre leur emprunt. C'est aussi un moment de réconfort pour la jeune génération et une opportunité de vente d'œuvres artistiques !

Volun Corp : D'où est née cette volonté à créer un événement hip hop dans la capitale ? Et pourquoi ?

Black Monarc : C'est dans le but de sortir la ville capitale de son long sommeil que, quelques jeunes chevronnés, se sont décidés à mettre sur place un tel projet.

Volun Corp : Il semblerait que vous prôniez un retour aux fondamentaux du Hip-hop à travers le choix du nom du festival. En quoi est-ce important pour vous ?

Black Monarc : Nous refusons de suivre bêtement la tendance. À la base, le Hip-Hop nous a inculqué des valeurs morales alors qu'aujourd'hui quand on jette un regard rétrospectif dans notre milieu urbain, force est de constater que le Hip-Hop d’origine, meurt à petit feu. Par ce festival nous pensons protéger nos arrières !

Volun Corp : Croyez-vous qu’il soit possible de nos jours, de réinstaurer le Hip Hop de base, maintenant que beaucoup de variations, notamment pop, s’en sont mêlées ?

Black Monarc : Bien-sûr que oui vu que c'est un art comme les autres. Le truc, c'est que, de nos jours, nous manquons de créativité, alors que nous pouvons prendre exemple sur le Sénégal. Même si entre temps c'est un genre musical étranger, nous pouvons apporter notre touche personnelle, tout en gardant les couleurs du Hip-Hop !

Volun Corp : Et si vous nous détailliez le contenu et les moments forts que le public et les participants vont vivre au cours de l’événement ?

Black Monarc : Le Festival débutera à 10h et s'achèvera à 22h ! Le public aura droit à : du Mix DJ, du Graffiti, de la Battle Inter-Collège, des Freestyles, des Ventes d'œuvres Artistiques, et des Prestations d'artistes !

Volun Corp : Enfin, dîtes-nous, pourquoi quiconque lisant notre échange, devrait-il se décider à venir au festival ?

Black Monarc : Le "Real Hip-Hop Never Die" serait la première messe de la musique urbaine à Porto-Novo, nous allons vous faire vivre le vrai Hip-Hop comme vous ne l'avez jamais vécu ! L'entrée sera en plus à un prix forfaitaire. Pourquoi manquer ça ?



Lu 435 fois
  



1 commentaire

  1. ousmane soumanou
    2016-12-19 23:54:43

    cest cool.je suis a douala sinon je serai présent.

Poster un commentaire

Nom *
Email *
Commentaire *

DANS LA MEME CATEGORIE


Voluncorp © 2011-2017. Tous Droits Réservés.
Powered by The Ring Concept
0:00
0:00