Interview   -   Under Project : Un projet pour tous ?
30
Avr 2016
Posté par Wilfreed AMOUSSOU   -   dans Interview   -   1 commentaire

Sans idées novatrices pas d'avancée. Rauny Beatz, responsable du label "Black Legion" s'apprête à donner un coup de pouce à la promotion de la musique urbaine béninoise à travers un projet. Under Project est l'initiative novatrice du talentueux beatmaker qui réunira chaque mois des rappeurs underground sur un même instrumental. Apprenons un peu plus sur le projet à travers cette interview.

VolunCorp : Vous dites vouloir, grâce au projet, donner un coup de pouce à la carrière d'artistes très peu connus et promouvoir dans ce sens la musique urbaine béninoise. Ne sous-entendriez-vous pas que les artistes « en herbe » de Cotonou et ses périphériques seront votre principale cible ?

Rauny: Non, le projet ne se limite pas seulement aux artistes « en herbe » de Cotonou et de ses périphériques. Il couvre bien d'autres horizons. Toute personne ayant le talent nécessaire et voulant véritablement évoluer dans le domaine musical est éligible. Les artistes, qu'ils soient de la diaspora ou même de régions reculées du pays peuvent y participer. Il est vrai que la distance pourrait constituer un vrai handicap mais nous y avons pensé. Des moyens sont mis sur pied pour faire poser tout le monde. Il n’y a vraiment pas de limite au projet qui enclenche sa première édition.

VolunCorp : Suivant quels critères choisirez-vous les potentiels artistes qui participeront au projet ?

Rauny: (Rires) Y a un comité en place qui s’occupe spécialement de la sélection des artistes. Vu l’enjeu du projet et le sérieux qui l’entoure on ne saurait se permettre de choisir n’importe qui. Flow, technique, nombre de morceaux à l’actif de l’artiste (02 au minimum), le sérieux qu'il met dans son art et bien d’autres détails entrent en ligne de critères. Lesquels permettront, en réalité de tamiser et d’en arriver à trouver de jeunes talents vraiment désireux d’avancer dans le secteur de la musique.
Mais chose Importante à retenir : il ne s’agira pas seulement, pour les postulants, de composer quelques vers sur une prod et se croire les "best". Ce que nous attendons d’eux va bien au-delà. Ils doivent prouver qu’ils sont prêts à se consacrer à leur art, y croire, avoir vraiment l’envie de le pratiquer et le rendre intemporel. En d’autres termes la crème des jeunes artistes en lice se joindra au projet.

VolunCorp : Y aura-t-il une visibilité internationale que vous accorderez au projet ?

Rauny: Bien sûr que si… Nous y pensons beaucoup. Pour cette première édition, notre approche va consister en la compilation des morceaux sur une mixtape collective que nous publierons sur un site d’envergure internationale dont je préfère taire le nom pour l’instant. Mais les dispositions sont en train d’être prises pour y parvenir. Quant aux vidéos, nous les proposerons à des chaines internationales qui, nous espérons, accorderont leur soutien. Nous croisons les doigts. Par la grâce de Dieu, Inch Allah, nous en ferons un projet d’envergure internationale.

VolunCorp : Quelles sont les maisons de productions ou réalisateurs qui seront impliqués dans la réalisation des clips ?

Rauny: Beaucoup ! Des négociations sont toujours en cours. Donc comprenez que je ne peux vous donner une liste complète mais non exhaustive. Les premiers sont IsyProd (un des partenaires officiels), Kobeen Monkiti, Black Légion (pour la section vidéo) et bien de maisons de production se rallieront à l’équipe déjà en place. D'amples détails vous seront donnés les jours à venir. Pour le moment je me garde de vous livrer des informations autres que celles dont je dispose.

VolunCorp : Quelle période va couvrir la tenue du projet ?

Rauny: Le projet est à durée indéterminée. Ce sera une grande aventure par la grâce de Dieu (moi j'y crois vraiment). Chaque fin d’année les morceaux réalisés seront réunis et postés. Nouveauté, originalité et renouvellement agrémenteront chaque édition. Nous laissons l’étendue de la tâche à abattre décider pour nous de la durée du projet dans le temps.

VolunCorp : Combien d’artistes comptez-vous enregistrer durant la première saison ?

Rauny: Franchement, je ne peux vous donner un nombre exact. Nous ferons passer le maximum tant que la qualité y est.

VolunCorp : Quel nombre d’artistes réunirez-vous chaque mois ?

Rauny: Au moins six (06). On peut en inviter plus. Mais tout cela dépendra du style, de la tendance musicale que je veux aborder dans le mois et des guests qui seront invités. Pour la première manche, le public aura droit à de l'Afro-Trap (genre musical qui secoue actuellement l'univers musical). Le morceau réuni Sasori du groupe C4 Gang, Snake de Ympopulargang, Héroïne, Blacky, Aden, Yderf sur le titre "Joli Garçon Toujours Frais". Il sera en ligne ce Samedi 30 avril et en écoute sur plusieurs émissions. Show Time de Master Kam fait partie des émissions qui en donneront l’exclusivité.



Lu 666 fois
  



1 commentaire

  1. the did's
    2016-05-06 12:08:45

    Posey Rauny , t'es née pour faire du showbiz . Big up a toi .

Poster un commentaire

Nom *
Email *
Commentaire *

DANS LA MEME CATEGORIE


Voluncorp © 2011-2017. Tous Droits Réservés.
Powered by The Ring Concept
0:00
0:00